Nos système de sécurité pour
Contactez-nous
Accueil - Protection incendie - Le désenfumage

Désenfumage

Règlementation

Les fumées dégagées lors d’un incendie sont par leur opacité, leur toxicité, leur température et leur rapidité à envahir un local, la cause principale des victimes.
Le désenfumage aura donc pour objectif :

- de rendre praticables les accès utilisés pour l’évacuation et l’intervention des secours,
- de limiter la propagation de l’incendie en évacuant vers l’extérieur, chaleur, gaz et imbrûlés.

C’est le rôle des ventilateurs et volets de désenfumage.


L’arrêté du Ministère de l’Equipement et du Logement du 2 juillet 2004 précise qu’après le 31 août 2005, la livraison d’un ventilateur de désenfumage non marqué CE n’est plus possible. En conséquence, les procès-verbaux selon l’arrêté du 22 mars 2004 ne sont plus valables depuis le 1er septembre 2005 et remplacés par des certificats de conformité à la norme européenne NF EN 12101-3 (Marquage CE).


On distingue 4 types de désenfumage :

- le désenfumage des grands volumes et des locaux de dimensions moyennes,
- le désenfumage des circulations horizontales,
- la mise à l'abri des fumées, le désenfumage des escaliers.
- le désenfumage des compartiments.

Il existe 4 types de balayage des locaux suivant la nature des extractions et des entrées d’air (naturelle ou mécanique) :

- le désenfumage naturel / naturel
- le désenfumage mécanique / naturel
- le désenfumage naturel / mécanique
- le désenfumage mécanique / mécanique

Les contraintes du désenfumage :

Compartimentage : Afin que les volumes à désenfumer aient des dimensions raisonnables et que les débits nécessaires au désenfumage soient corrects.
Le compartimentage est réalisé par :

- des cloisons,
- les portes et clapets à fermeture automatique,
- des écrans de cantonnement ou retombées dans les grands volumes.

Stratification naturelle des fumées à respecter :

- en évitant de créer des turbulences par des vitesses de soufflage excessives
- par une disposition des bouches d’extraction le plus haut possible
- par une disposition des amenées d’air frais le plus bas possible du sol.



Vidéo protection

Balayage satisfaisant des locaux :

Bonne répartition des amenées d'air frais et des extractions de fumées pour éviter toute zone morte où pourrait stagner un bouchon de fumée gênant.